Vous êtes ici : Spectacles & Animations > Spectacles de scène > Acrobate et Equilibriste > Doubles mâts chinois - Aurélie Brua

Doubles mâts chinois - Aurélie Brua

Doubles mâts chinois
Résidence :
Sarthe (72)
Pays de la Loire

Tél. : 02 47 64 75 38

Publiée : 26/03/2010
Mise à jour : 19/10/2014
Imprimer cette fiche   TEXTE_ENVOYER_AMI   Flux RSS

Aurélie Brua a une formation de gymnaste, au départ, qu'elle a acquise auprès d'entraîneurs roumain et russe. Oleksandr Yenivatov, alias Sacha, qui est aussi son mari lui a appris la technique des équilibres et la mise en scène. Après avoir joué pour les cirques traditionnels tels que le Cirque Franconi à Paris ou le Cirque Alexandra Bouglione à Paris, elle s'est rapprochée des cirques modernes tels que Circo De Madrugada de Lyon ou Archaos.

Avec ses atouts d'artiste circassienne, Aurélie a donné en spectacle ses numéros pour des croisières, des casinos et de nombreux cabarets européens. Paris Première, "Bienvenue au Cabaret Sauvage" ou France 2, "Le plus grand Cabaret du Monde", ont retransmis ses numéros à la télévision. Des émissions au Japon et en Allemagne l'ont aussi présentée.

Au Festival International de Music-Hall, "Les Feux de la Rampe" 2009, elle a obtenu la Médaille de Bronze ainsi que le Prix de la Ville, la même année au “Festival de Cirque des Mureaux” ! En 2004, elle était récompensée du Prix de la SACD au “Festival Mondial du Cirque de Demain” !

Parmi les soirées évènementielles qui l'ont sollicitées, citons les plus prestigieuses : Lingerie Schiesser, L’Oréal, Schwartzkopf, Bijoux Chopard, Mont-Blanc, Triumph International, BASF...

Numéro de doubles mâts

Faute de barres asymétriques, Aurélie la gymnaste a eu envie de se mettre aux "barres verticales", en voyant des perches posées au sol. Elle a donc inventé des exercices et une façon de se déplacer, sans aucune influence extérieure puisqu'elle n’avait aucun "modèle". En 2005, avec sa propre structure, elle a créé son nouveau numéro. L’idée des lunettes est venue très tôt dans l’esprit de Sacha (Oleksandr Yenivatov) le metteur en scène : inspiré par ses déplacements animaliers de "femme insecte", les lunettes sont l’accessoire féminin ou les yeux de la bête...
On l’appelle "Spiderwoman", allusion aux supers-héros des bandes-dessinées.
Un numéro surprenant et époustouflant !

Infos pratiques

  • Discipline : Equilibriste
  • Public : tous
  • Durée : 6mn15
  • Nbre de personnes : illimité
  • Contraintes techniques : espace scènique 3,8 m x 4,2 m (hauteur sous plafond : 4,2 m mini.), son et lumière

Images (cliquer sur les images pour les agrandir)


Vidéo

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres spectacles